Et vous, que faites vous de votre temps de disponibilité intellectuelle ?

lavage_cerveau disponibilité intellectuelleIl y a bientôt 10 ans, le PDG d’une chaîne de télévision disait « vendre du temps de cerveau humain disponible »… pour mieux absorber les pubs !

De nos jours, on aimerait bien acheter du temps tout court, pour notre pauvre cerveau si sollicité ! Avec l’accélération de la vie et l’apparente contraction du temps, on a l’impression qu’avant, « on avait plus de temps ».

Naturellement, notre cerveau est en permanence bombardé de stimuli venant de partout. Saviez-vous que l’œil perçoit et renvoie dix-mille informations par seconde ? Ces données sont triées/traitées/analysées en temps réel : la CPU tourne à fond à notre insu !

Rajoutons à cela les sollicitations artificielles qui nous empêchent de lever le nez (de notre smartphone), de voir le temps passer et de potentiellement nous laisser nous ennuyer ! Il y a dix ans, le téléspectateur n’avait pas la problématique du double, voire du triple écran !

Intellectuellement parlant, il est quasiment impossible de faire tourner son ciboulot à fond sans arrêt dans une journée (à moins peut-être de charger la locomotive avec des substances plus ou moins licites) car le cerveau a besoin :

  • de faire des pauses régulières (par des changements d’activité intellectuelle),
  • de se recharger en énergie (avec des produits naturels ! 😉 ),
  • de se ménager du temps « libre », (utile pour faciliter la créativité).
  • de vider le trop plein d’informations reçues en faisant un tri sélectif (la nuit en rêvant, d’où l’utilité de bien dormir !).

Vous avez dû en faire l’expérience : si vous ne le ménagez pas, votre cerveau va rapidement vous le faire sentir et plutôt douloureusement !¹

Sans faire l’éloge de la paresse, la disponibilité intellectuelle « consciente » est un début de lâcher prise salutaire ! A ce sujet, je vous conseille cet  article intéressant concernant l’inactivité.

N’hésitez pas à me raconter comment vous libérez et utilisez ce temps précieux !

¹Contre la migraine, je vous conseille l’huile essentielle à l’extrait de menthe poivrée en massage sur les tempes et la nuque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *