journee_femme_digitale
Quelle meilleure occasion, en cette journée de la femme digitale, que de célébrer celles qui ont modelé le paysage digital en France ?

Qui sont ces pionnières web-entrepreneuses? Petit tour d’horizon…

Au début, il n’y avait… pas grand chose, Internet pointait son son nez, et Orianne Garcia le sien en 1997 avec le premier fournisseur de service mail gratuit : Caramail. Elle ne s’est pas arrêtée là, avec Lycos Francelentilles-moins-cher.com et plus récemment Glam Media.

Avant l’éclatement de la « bulle » , en 1999, dame Anne-Sophie Pastel crée Auféminin.com et Pauline d’Orgeval 1001listes (de mariage). Sites toujours très actifs aujourd’hui !

Anne-Laure Vincent crée Marmiton en 2000 (célèbre site de recettes de cuisine aussi pour les hommes !).

Catherine Barba crée le pôle digital d’Omnicom Media Group en 1996, puis prend la direction de iFrance en 1999 en fonde Cashstore.fr en 2004, Malinea conseil en puis le lab e-commerce en 2010. On la retrouve autour de startups innovantes (Leetchie.com, Sojeans.com) et sur FrenchWeb.fr. Elle lance avec Delphine Rémy-Boutang (The Social Bureaula première journée de la femme digitale en mars 2013. Evénement qui fête ses un an aujourd’hui. Happy birthday ! (voir ici).

Anne-Laure Constanza lance en 2006 le site de vente en ligne de vêtements de grossesse  Envie de Fraises.

En 2007, Hélène Boulet-Supau devient Directrice Générale de Sarenza.

Depuis nombre d’entre elles se sont lancées avec succès : Céline Fénie (fondatrice de Maman Shopping et à la tête de l’association des Mompreneurs), Mathilde le Rouzic (Quaelead, Bagatelles), Margaux Derhy (La petite Etoile), Lucile Reynard (cofondatrice de Girlz In Web), Yseulys Costes (dirigeante de 1000mercis) et combien d’autres mompreneurs !

Sans oublier notre ministre, bien sûr, Fleur Pellerin,  récemment présente à l’inauguration du  French Tech Hub et au Mobile World Congress, supportant et twittant nombre d’initiatives dans ce domaine.

Au final, on est bien loin de l’image de l’ordinateur d’origine, pas très féminin, et des métiers un peu machos de l’informatique (il faut bien le reconnaître). Il souffle un vent de changement et d’entrepreunariat-digital-féminin en France qui donne du baume au coeur.

Femmes, je vous aime !

Et vous, quelle est la femme digitale qui vous plaît le plus et pourquoi ?

PS : Messieurs, demain c’est la journée de la femme tout court ! Alors plutôt que d’acheter une friteuse, offrez lui un smartphone, vous serez surpris de ce qu’elle en fera ! Je ne soufflerai pas de marque, mais les fruits, c’est bon pour la santé ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *