Sérendipité

steve_jobs_postit_iLogo« Dans les champs de l’observation, le hasard ne favorise que les esprits bien préparés ». Louis Pasteur

Curieuse citation, non ? Et pourtant, nombre de découvertes se sont faites par hasard, mais pas par n’importe qui, ni n’importe comment !

Quelques exemples : l’Amérique, la péniciline, le post-it®, le viagra®… ces choses (plus ou moins !) de notre quotidien ont été découvertes alors qu’elles n’étaient pas l’objet direct de la recherche. Leur autre point commun repose sur la personnalité du « trouveur » : un esprit curieux, ouvert, déterminé, disposant de connaissances larges et sachant les combiner.

Alors la sérendipité dans tout ça ? Et bien c’est tout simplement le fait de trouver autre chose que ce que l’on cherchait.

Bon, et alors, me direz-vous, vais-je trouver de nouvelles « bêtises de Cambrai » ce week-end en faisant la cuisine avec mes marmots ? Ce n’est pas impossible ! Cette recette ayant été découverte par « erreur ». Cela risque seulement de vous coûter quelques paquets de Maïzena au passage (expérience vécue !)

Plus globalement, il s’agit là d’un mode de vie, combinant ouverture d’esprit, possibilité de se laisser surprendre dans ce que l’on entreprend. C’est peut-être aussi une des recettes du bonheur,  comme tomber par hasard sur un vieil ami au détour d’une rue.

Je suis convaincu que c’est en étant « aware », comme dirait Jean-Claude, en ouvrant sa consience et en se préparant à trouver des choses inattendues à tout instant que l’on peut faire avancer bien des choses autour de nous !

En ces temps de crisette, adopter une « positive attitude », ça fait du bien !

PS : je vous recommande cette émission de radio qui développe ce thème.

Une réflexion au sujet de « Sérendipité »

  1. Bonjour Sébastien, bravo déjà pour ta réalisation, sa clarté et l’intérêt des sujets. Je n’ai pas encore tout lu mais j’apprécie ma première approche, partageant le point de vue de ce dernier article lu. Il y a de la magie dans la vie, à tout instant, sans rechercher nécessairement le grand tour.
    Il suffit parfois de se baisser et d’aller voir tout près, de s’extraire pour voir plus loin ou encore de se redresser et lever les yeux vers le ciel… curiosité, recul et vertige.
    Et l’amour dans tout ça ? Beaucoup d’amour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *